Videz-vous la tête !

Videz-vous la tête !

Pour masser dans les meilleures conditions, il est essentiel d’avoir l’esprit libre. Mais comment avoir l’esprit libre quand on a tant à faire ? Tant à penser ?  Sur le plan professionnel, sur le plan personnel. Les clients à rappeler, les prospects à relancer, la campagne à organiser, les commandes à passer, le comptable à questionner, la tva, le RSI, l’assurance… les enfants, les courses (zut, le pain !). Heureusement, il existe une solution facile à mettre en œuvre et qui soulage immédiatement.

« Vide ton esprit de toi-même. » Sagesse bouddhiste.

La tête qui tourne

Avez-vous remarqué comme certaines pensées tournent en boucle dans votre tête ? Parfois jusqu’à l’obsession. Impossible de les arrêter : liste de choses à faire, de choses à dire, de choses à acheter, souvenirs crampons, remakes en tous genres (j’aurais dû faire ci, j’aurais dû dire ça, la prochaine fois)… juger, encore juger.

Pourquoi ces pensées tournent-elles ? Parce qu’elles n’ont pas d’issue. Elles tournent faute de pouvoir sortir. Et ce faisant, elles mobilisent un nombre impressionnant de ressources cérébrales. Elles peuvent prendre possession de votre cerveau au point de vous rendre sourd et aveugle. Une personne dans ses pensées (on dit « perdue ») peut ne pas entendre quand on lui parle. Une personne dans ses pensées peut ne pas voir un ami qu’elle croise. On peut même être sourd et aveugle au danger : ne pas entendre le klaxon, ne voir la voiture que trop tard.

Si ces pensées peuvent vous faire ignorer le danger, a fortiori peuvent-elles vous tenir éloigné du massage que vous êtes en train de donner. Elles mettent une distance entre votre client et vous. Elles vous séparent. La pensée ne peut être que dans le passé ou dans le futur. Elle n’a jamais accès au présent. Plus vous êtes dans vos pensées, moins vous êtes dans votre massage. Et votre client ne reçoit qu’un soin inhabité.

Prise de tête

Vous devez vider votre tête, purger vos méninges. Ainsi vous retrouverez du cerveau disponible. Récupérer du cerveau disponible, c’est disposer de plus d’attention pour votre client, de plus d’ancrage dans le présent. C’est aussi moins d’agitation mentale, plus de calme intérieur.

Pour vous débarrasser d’une tâche qui trotte inlassablement dans votre cerveau, il existe quatre moyens : l’exécuter, la déléguer, la reporter ou l’abandonner. L’exécuter ne mérite pas de développement particulier : tout le monde comprend bien de quoi il s’agit. La déléguer, c’est tout simplement la confier à quelqu’un d’autre (nous passerons ici les détails de la délégation qui relèvent plutôt d’un cours de management). Pour reporter une tâche, il faut littéralement l’extraire de votre tête, la fixer sur un support et lui assigner un délai plus ou moins précis. En matière de support, vous avez le choix : papier, ordinateur, smartphone, dictaphone. L’important est de l’inscrire. Enfin, abandonner une tâche consiste, vous l’avez deviné, à y renoncer définitivement. Une fois traitée par l’une de ces quatre méthodes, une tâche cessera pour toujours de vous hanter.

Dès lors vous regagnerez une totale disponibilité pour vous consacrer à votre client. Vous serez plus présent dans votre massage. Votre soin sera plus porteur de bien-être. Et cela se sentira. A partir d’aujourd’hui, videz régulièrement votre cerveau et observez dans les jours qui suivent la qualité de votre présence. Soyez émerveillé.

Indiquez dans les commentaires votre méthode pour reporter une tâche. A quel support avez-vous recours ?

 

By | 2015-12-27T09:01:02+00:00 10 septembre 2015|Categories: Business|Tags: |0 Comments

Leave A Comment