Plus jamais les mains froides

Plus jamais les mains froides

Qu’y a-t-il de pire pour un massage qu’une pièce mal chauffée ? Un masseur aux mains glacées ! Si vous êtes concerné par le syndrome des mains froides, sachez qu’il existe heureusement un moyen de remédier durablement à ce problème. Car même si vous avez énormément de talent, vos mains froides risquent de faire fuir les clients. Pour le développement de vos affaires, c’est un véritable handicap dont vous devez vous débarrasser le plus tôt possible. De plus, c’est le signe d’une défaillance plus ou moins légère dans votre santé.

« N’attends pas que ta main soit froide pour donner.» Philip Roth (1933-), écrivain.

L’alchimie

Un jour, à l’époque où je pratiquais la médecine chinoise, un de mes amis me confia sa compagne afin que je la traite pour ses mains froides (très froides !). Non pas qu’elle fut masseuse, mais parce qu’il se plaignait que ses mains glacées mettaient en péril leur intimité sous la couette et nuisait à sa virilité. Je la reçus donc et lui prescrivit le remède qui devait régler le problème. Après six semaines de traitement, elle était devenue un véritable radiateur. Depuis, ils ont eu un bébé… et elle est devenue masseuse !

Les mains froides sur le radiateur

De votre côté, vous avez sûrement déjà bricolé des solutions pour éviter de faire sauter le client au lustre dès le premier contact. La première est bien sûr la technique très classique du radiateur. Vous approchez vos mains froides et vous attendez qu’elles se réchauffent. Ça marche plutôt bien, mais il faut faire attention à ne pas se brûler, et surtout il vous faut un radiateur à disposition hors de la salle de massage, car ce ne serait pas très rassurant pour le client de vous voir faire votre petite cuisine.

L’eau chaude

La technique des mains sous l’eau chaude marche bien aussi. Il faut veiller à les essuyer rapidement et vigoureusement pour ne pas que le froid reprenne le dessus. Une bonne friction des mains dans la serviette, qui doit être parfaitement sèche au départ, permet de ramener la chaleur dans toute la main. Plus vos mains sont froides, plus la dépense en eau chaude sera conséquente. Et comme il faut une serviette sèche à chaque lavage, cela viendra alourdir le poste nettoyage de serviettes qui n’est déjà pas négligeable.

Les exercices d’échauffement

Sont également envisageables les exercices d’échauffement des doigts pratiqués par les musiciens et les prestidigitateurs. Cela fait bien circuler l’énergie et amène la chaleur jusqu’au bout des ongles. L’avantage est que cela prévient les petits accidents musculaires dont les mains peuvent faire l’objet. L’inconvénient est que les mains peuvent mettre longtemps à devenir assez chaudes pour que la chaleur reste au moins jusqu’aux premières manœuvres sur la peau du client.

La bouillotte magique

L’une des méthodes les plus efficaces pour charger les mains de chaleur rapidement reste la chaufferette, aussi appelée bouillote magique. On en trouve dans les magasins d’accessoires pour randonneurs et campeurs. Il s’agit d’une poche contenant un liquide qui se solidifie lorsqu’on agit sur une petite pièce métallique située à l’intérieur. En se solidifiant, la solution produit un fort dégagement de chaleur dont vous pouvez profitez pendant 30 à 90 minutes. Le problème, c’est que la chaufferette n’est réutilisable que 60 minutes après un plongeon dans l’eau bouillante de 10 minutes.

La chaleur corporelle

Enfin, il y a les astuces qui consistent à utiliser sa propre chaleur corporelle. Elles ne demandent absolument aucun matériel. Par exemple vous pouvez souffler dans vos mains ; le résultat est très médiocre. Vous pouvez aussi vous asseoir en coinçant vos mains sous vos cuisses. Vos mains seront totalement engourdies bien avant d’être chaudes : très embêtant pour masser ! Quant aux mains sous les aisselles, c’est plutôt déconseillé en fin de journée ; inutile de s’étendre.

Des techniques de dépannage

Finalement aucune de ces techniques à l’efficacité plus ou moins avérée n’est pleinement satisfaisante. Pas une seule n’est définitive. Et vous devez recommencer avant chaque journée ou chaque soin votre petit rituel pour gagner péniblement quelques dixièmes de degré éphémères, parfois même en été. Peut-être avez-vous essayé successivement toutes ces techniques. Peut-être en avez-vous inventé vous-même. La conclusion est toujours la même : rien de pérenne.

Les plantes chinoises

Heureusement pour les mains froides la formule salvatrice existe ! Elle ne date pas d’aujourd’hui puisqu’elle nous est offerte par la médecine traditionnelle chinoise. Il s’agit de Dang Gui Si Ni Tang (當歸四逆湯), en français Décoction des quatre inversions avec angélique. Ce mélange de sept plantes réchauffe les méridiens, nourrit le sang et favorise la circulation. Il est parfaitement indiqué pour les mains et les pieds froids, et même pour le syndrome de Raynaud et les engelures.

Où se fournir ?

Prévoyez une cure de un à deux mois. En été, en cas de forte chaleur, pensez à réduire les doses sinon vous risquez de ressentir comme des brûlures dans les articulations. La dose à prévoir chaque jour dépend de la concentration de la poudre proposée par votre fournisseur. Mieux vaut donc se fier à ses préconisations. Vous trouverez couramment la formule en poudre, en gélules ou en pilules. L’hypertension peut constituer une contrindication. En cas de doute, consultez un praticien en médecine chinoise. Où s’approvisionner ? Dans toutes les bonnes herboristeries chinoises ou sur internet chez Pure Tao.

Si vous aimez cet article, dites-le dans les commentaires.

 

By | 2015-12-24T15:18:50+00:00 10 novembre 2015|Categories: Savoir-être|Tags: |0 Comments

Leave A Comment