Les 5 points interdits pour les femmes enceintes

Les 5 points interdits pour les femmes enceintes

Certains points vitaux, aussi appelés points d’acupuncture, traînent derrière eux une funeste réputation. Ils seraient extrêmement dangereux pour les femmes enceintes. D’aucuns les surnomment même, sur un ton qui vous glace le sang : « les points abortifs ». La liste noire de ces points se transmet avec superstition dans certaines écoles de massage, trop souvent sans explications sur les mécanismes énergétiques mis en œuvre. Mais qu’en est-il vraiment ? Ces points sont-ils vraiment dangereux pour la grossesse ? Et pourquoi le seraient-ils ?

« Ce qu’un père peut faire de plus important pour ses enfants, c’est d’aimer leur mère. » Theodore Hesburgh (1917-2015), prêtre.

Habilitation

L’électricité est dangereuse, c’est un fait. Cependant  elle rend bien des services. Si vous êtes un adulte responsable, vous ne permettrez jamais à votre enfant de deux ou trois ans de toucher les prises de courant. A partir de sept ans, il sera autorisé à brancher ou débrancher n’importe quel appareil. Et lorsqu’il aura dix-sept ans, vous n’aurez sûrement aucun scrupule à lui demander de changer une ampoule ou de réparer une prise défectueuse. A chaque âge son niveau d’habilitation.

Question d’expertise

Dans l’utilisation des points délicats durant la grossesse, comme en matière d’électricité, tout est affaire de compétence. Certains acupuncteurs font usage de ces points en obstétrique en parfaite connaissance de cause parce qu’ils savent les indications spécifiques et maîtrisent la profondeur, l’angle et le temps d’insertion, de même que le type de stimulation. Ils obtiennent généralement des résultats conformes à leurs attentes. Ils stimulent ces points dans un cadre habituellement déconseillé aux néophytes parce qu’ils ont mené des études dans ce domaine et acquis une certaine expertise concernant les femmes enceintes.

Gros intestin 4 (GI 4)

C’est sans doute le point le plus connu de la liste des indésirables. Son nom chinois est He Gu : vallée de la jonction. GI 4 est aussi l’un des points les plus importants à cause de ses nombreuses indications, mais surtout de son incontestable efficacité. Il est couramment utilisé en dispersion en cas de dystocie (accouchement difficile). Il stimule les contractions utérines et favorise la dilatation du col de l’utérus, en mobilisant le Qi. Il trouve donc tout naturellement son utilité en fin de grossesse. Il faut pourtant noter que certains acupuncteurs l’utilisent aussi en cours de grossesse en combinaison avec d’autres points pour contrer un risque d’avortement spontané, mais uniquement en tonification douce. GI 4 se trouve sur le dos de la main, entre le 1er et le 2ème métacarpiens, au milieu du 2ème métacarpien, au côté radial.

Rate 6 (RT 6)

RT 6 est un autre point très important de la nomenclature. Son nom, San Yin Jiao, signifie intersection des trois Yin. En effet il se trouve à l’intersection des trois méridiens Yin de pied : Tai Yin (méridien de la Rate), Shao Yin (méridien du Rein) et Jue Yin (méridien du Foie). RT 6 est avant tout un point du sang. A ce titre, il intervient couramment dans les troubles gynécologiques. En dispersion, il est stimulé en cas de dystocie car il mobilise le sang. Et bien qu’il soit interdit à la puncture durant la grossesse, certains acupuncteurs experts l’utilisent contre les avortements à répétition pour favoriser la rétention et stabiliser le fœtus, mais uniquement en tonification douce. RT 6 est localisé sur la face interne de la jambe, en arrière du bord interne du tibia, à quatre travers de doigts du sommet de la malléole interne.

Vessie 60 (V 60)

V 60 est un excellent point pour faire circuler le Qi dans tout le méridien de la Vessie. Son nom, Kun Lun, fait référence à la cordillère du Kunlun, longue de 3.000 km et culminant à 7.649 mètres dans le nord de la Chine. En obstétrique, l’efficacité du V 60 est reconnue dans les cas de dystocie et de rétention placentaire. Dans le premier cas, on le stimule alors en dispersion, parfois en combinaison avec GI 4 et RT 6. A cause de son action en faveur de l’accouchement, V 60 n’est jamais prescrit durant la grossesse. Il est placé dans le creux entre le sommet de la malléole externe (symbolisant le Mont Kunlun) et le tendon d’Achille.

Vessie 67 (V 67)

Voici un point utilisé exclusivement en gynécologie et en obstétrique ; il n’a quasiment pas d’indications thérapeutiques en dehors de ces domaines. Son nom est Zhi Yin, Extrême Yin. On peut l’utiliser pour faciliter l’accouchement en cas de dystocie, en synergie avec GI 4 et RT 6. Mais il est surtout réputé pour positionner le fœtus correctement lorsque le retournement n’a pas eu lieu vers le septième ou huitième mois, et que le risque d’une présentation par le siège se précise. Correctement stimulé, il donne d’excellents résultats dans ce cas. Il se trouve sur le côté externe du cinquième orteil, légèrement en arrière du coin de l’ongle.

Vésicule Biliaire 21 (VB 21)

VB 21, ou Jian Jing (Puits de l’épaule), est un point majeur de l’obstétrique. Il est parfois utilisé pour favoriser l’accouchement, mais moins souvent que GI 4 et RT 6 qui restent les points clefs de la dystocie. A cause de cette indication, il n’est pas stimulé pendant la grossesse. VB 21 est localisé à mi-distance du creux situé sous la vertèbre C7 et de l’extrémité externe de l’acromion, sur la partie la plus saillante du muscle trapèze.

Les autres régions

En plus des points d’acupuncture que nous avons cités, il y a quelques régions sur lesquelles le massage doit être prodigué avec prudence pendant la grossesse. Il s’agit en premier lieu bien sûr des régions abdominale et pubienne pour des raisons évidentes. Des précautions sont aussi à prendre en ce qui concerne les régions lombaire et sacrée, notamment à cause de V 32, Ci Liao, dans le deuxième trou sacré, capable de produire de fortes sensations de Qi dans toute la région du petit bassin ; c’est un excellent point pour stimuler les contractions utérines et favoriser la dilatation du col de l’utérus. Sur toutes ces régions le massage ne sera fait qu’avec douceur, sans pression. Les réflexologues conseillent aussi d’éviter la zone sous la malléole interne qui correspond, en réflexologie, à l’utérus. Certains vont jusqu’à proscrire aussi la zone sous la malléole externe qui communique avec les ovaires.

Prudence avec les femmes enceintes

Les cinq points dont nous avons dressé la liste ne sont pas intrinsèquement abortifs : ils ne font que stimuler les contractions utérines et favoriser l’ouverture du col de l’utérus. C’est en fait le moment choisi pour la stimulation qui leur confère ce rôle indésirable. Si vous n’avez pas de compétences particulières en obstétrique ou que vous n’êtes pas spécialisé en massage prénatal, le mieux est de ne toucher aucun de ces cinq points, pas même en douceur, et surtout au cours des deux premiers trimestres de grossesse. En résumé, sur les femmes enceintes vous devez éviter cinq points (GI 4, RT 6, V 60, V 67, VB 21), trois régions (l’abdomen, le pubis, la région lombo-sacrée) et deux zones réflexes (sous la malléole interne, sous la malléole externe). Tout le reste vous est permis sans réserve.

Si cette article vous paraît utile, dites-le dans les commentaires.

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :massage reflexologie pour femmes enceibte,tous les points shiatsu,les points abortifs selon la médecine chinoise,masseur pieds femme enceinte foetus,point abortif,point acupuncture avortement,point compression main dangereux,point d avortement en acupuncture,point dacupuncture pour la grossesse,point de compression interdit
By | 2016-05-17T12:16:27+00:00 3 novembre 2015|Categories: Savoir-faire|Tags: |1 Comment

One Comment

  1. chapiro 03.11.2015 at 10:40 - Reply

    Tres instructif, merci Eric.

Leave A Comment